Classification des Cétacés

Il y a 86 espèces de baleines, de dauphins et de marsouins dans l’ordre des Cétacés. Elles sont divisées en 2 groupes:

Les baleines à dents ou Odontocètes:

Elles sont plus petites que les baleines à fanons et la plupart vivent en groupe.

Elles ont des systèmes d’écholocation très développés qu’elles utilisent pour repérer leurs proies (poisson, calamars,  etc.) et d’autres mammifères. Elles ont des crânes asymétriques et un seul orifice d’expulsion d’air (évent).

Elles possèdent des dents qui sont toutes identiques et à racine unique. Le nombre de dents varie par espèce, certaines ont 2 dents (baleines à bec) et d’autres 250 (certains dauphins).

Les baleines à fanons ou Mysticètes:

Elles sont plus grandes que les baleines à dents et sont parmi les plus grands animaux au monde.

Elles ont 2 orifices (évent) pour expulser la vapeur d’eau de leurs poumons.

Les dents sont remplacées par des lamelles de nature cornée appelées fanons qui filtrent les micros organismes (krill) ou les petits poissons qu’elles mangent. Elles utilisent leur langue pour nettoyer les lamelles pour ainsi avaler leur nourriture.

LES BALEINES A FANONS:

Baleine Bleue

La baleine bleue est le rorqual de la famille des Balénoptéridés, une famille qui comprend la baleine à bosse, le rorqual, la baleine de Bryde, la baleine de Sei et le petit rorqual.

La baleine bleue est le plus gros mammifère existant et le plus lourd qui ait jamais existé, plus gros même que le plus gros des dinosaures. Cette énorme baleine peut mesurer jusqu’à 30m et peut peser jusqu’à 190 tonnes. Elle a un corps long et fuselé, de couleurs bleu-gris sur le dos et de tons plus clairs sur le ventre. C’est aussi la baleine la plus  bruyante de toutes. Le chant d’une baleine bleue peut être entendu à plusieurs kilomètres de distance et de profondeur. La baleine bleue est un animal solitaire voyageant souvent seul ou en petits groupes.

Elle mange des petits poissons et jusqu’à 40 million de krill par jour. Elle se nourrit pendant la journée au fond de la mer, à plus de 100m de profondeur et remonte à la surface pour se nourrir la nuit. Cette baleine est une espèce en danger suite à la pêche commerciale intensive qui est plus qu’une menace pour elle. 

 

Baleine Boréale

Elle a plusieurs noms: la baleine franche du Groenland, la baleine de l’Arctique, la baleine Russe ou encore la baleine polaire. La baleine boréale est une espèce qui fait partie de la famille des Balénidés. C’est une baleine assez massive de couleur sombre, sans nageoire dorsale, elle peut mesurer jusqu’à 20m de long et pèse entre 75 et 100 tonnes. Elle vit  constamment dans les eaux nourricières de l’Arctique et de ses environs, contrairement aux autres baleines qui migrent dans des eaux plus chaudes pour se nourrir et se reproduire. Des études montrent que cette baleine peut vivre entre 100 et 200 ans, ce qui en fait le mammifère dont l’espérance de vie est la plus longue.

La baleine boréale a la plus grande bouche de tous les animaux et a des fanons de 3 mètres. Elle a une paire d’évents (orifices crâniens) qui peuvent expulser le souffle à une hauteur de 6 mètres. Elle a la plus épaisse couche de graisse de tous les animaux, 45/50cm en moyenne.

Son crâne osseux est massif. Elle l’utilise pour briser la glace et respirer. Les chasseurs Inuits rapportent d’ailleurs qu’elle est capable de briser une couche de glace dont l’épaisseur peut aller jusqu’à 60cm. Comme les baleines franches, la baleine boréale nage lentement  et elle flotte une fois morte ce qui est idéal pour la chasse.

La baleine boréale est maintenant menacée d’extinction, plus particulièrement la population du Svalbard qui a atteint un seuil critique. Elle est sur l’Appendice I sur a liste CITES.

 

Rorqual

Considéré comme la seconde plus grande baleine après la baleine bleue, le rorqual peut mesurer jusqu’à 27,5 mètres. Malgré sa taille, le rorqual est élancé et fuselé, ce qui lui permet d’atteindre une vitesse de 40 km/heure.

Sa tête est en forme de V et est plate sur le dessus. Sa nageoire dorsale est courbée vers la queue. Ses nageoires latérales sont petites et triangulaires.

La chasse commerciale, le réchauffement climatique, les perturbations environnementales, la perte d’habitat et les produits toxiques présents dans l’océan sont de grandes menaces pour les rorquals comme pour les autres cétacés.

Malgré tout cela, la Finlande continue à chasser les rorquals, vendant la majorité de la viande au Japon. C’est une espèce menacée.

 

Baleine à Bosse

Cette baleine est l’une des plus reconnaissable d’entre toutes grâce à la bosse qu’elle a sur la nageoire dorsale. Elle a des nageoires latérales de 5 mètres de long qui font pratiquement un tiers de la taille de son corps. Elle mesure en moyenne 15,8 mètres de long.

Son poids varie selon son environnement. Celles qui vivent dans les eaux froides peuvent peser 40 tonnes alors que celles qui vivent dans les eaux tropicales pèsent en moyenne 30 tonnes.

La baleine à bosse possède un système d’alimentation plus évolué que n’importe quelle autre baleine. Elle a des rainures sur la gorge qui s’ouvrent et s’agrandissent quand elle mange, elle avale ainsi de grandes quantités d’eau. Ce système de filtre permet de garder la nourriture et de rejeter l’eau. Elle mange principalement du krill, du plancton et des harengs.

La baleine à bosse parcourt de longues distances dans les océans, elle chante, saute hors de l’eau, et bat des nageoires. Elle est une puissante nageuse et utilise sa nageoire caudale pour se déplacer dans et hors de l’eau. Cette baleine, comme les autres, bondit hors de l’eau et amerrit avec de grandes éclaboussures.

La baleine à bosse est une espèce protégée. 

 

Baleine Grise

La baleine grise est également l’une des baleines le plus facilement reconnaissable. Elle possède notamment  des tâches grises et blanches sur sa peau noire.

Elle appartient à la famille des Eschrichtidés.

Elle a 2 évents sur le dessus de la tête qui lui permet d’évacuer l’eau par un jet d’eau en surface qui prend la forme d’un V. Elle est souvent couverte de parasites et de micros organismes qui la font ressembler à un rocher flottant dans l’océan. Chaque année, la baleine grise migre entre les eaux nourricières et les eaux de reproduction. Elle se déplace en petits groupes. Certaines d’entre elles parcourent près de 20 000 km, entre les eaux d’Alaska où elle passe l’été et les eaux plus chaudes de la côte mexicaine.

Elle peut atteindre la longueur de 15 mètres et un poids de 36 tonnes. Elle a une espérance de vie comprise entre 55 et 70 ans.

 

Baleine Franche

Elle appartient à la même famille que la baleine boréale, celle des Balénidés.

Elle a un corps  massif et des rostres archés, des èvents sur la tête en forme de V et une peau noire ou gris foncé. Les excroissances calleuses sur sa tête sont caractéristiques,  elles sont couvertes de puces de mer et de ce fait apparaissent plus claires.

Elle peut peser 100 tonnes et mesurer jusqu’à 18 mètres. Elle est assez imposante, plus grosse que la baleine à bosse, que la baleine grise ou que la baleine de Bryde mais plus petite que la baleine bleue.

Elle est la proie idéale et préférée des chasseurs car de nature docile, elle est lente et se nourrit en surface, elle a tendance à rester près des côtes et est exceptionnellement riche en huile (elle flotte quand elle est morte grâce à son épaisse graisse).

L’espèce a été intensément chassée et reste aujourd’hui encore la plus menacée de tous les cétacés. On dénombre à peine 300 individus dans l’ Atlantique nord. 

 

Petit Rorqual

C’est la deuxième plus petite baleine à fanons. Seule la baleine pygmée est plus petite.

Il appartient à la famille des Néobalénidés et peut vivre 20 ans.  Les 2 espèces les plus connues sont le rorqual de l’Antarctique et le rorqual commun dont le rorqual nain est un sous-ordre. Le rorqual commun se trouve dans tous les océans. Sa tête est énorme et représente un quart de la longueur de son corps. Il peut mesurer jusqu’à  9 mètres de long et pèse entre 5,5 et 6,8 tonnes.

Le plus gros rorqual recensé fait 9 mètres de long et pèse 9,5 tonnes.  Le rorqual est très sonore, ses sons émis peuvent atteindre 152 décibels (le bruit d’un jet lors du décollage).

Il préfère les températures fraîches et est souvent aperçu le long des côtes et dans les eaux intérieures. Il ne fréquente pas tellement les eaux tropicales.

Il est devenu une nouvelle proie des chasseurs au début des années 1970 suite à la chasse excessive des baleines bleues, des baleines de Sei et des rorquals.

La Norvège a d’abord respecté le moratoire interdisant sa pêche puis a demandé une exemption auprès de l’IWC pour reprendre ensuite la chasse commerciale  du rorqual commun de plus belle  en 1993. Les quotas de cette chasse sont renouvelés tous les ans et est pratiquée au nom de la « tradition ». 

 

Baleine de Sei

Elle est le 4ème plus grand rorqual après la baleine bleue, la baleine franche et la baleine à bosse.

Elle est la plus rapide des grands cétacés, atteignant la vitesse de 50 km/heure lors de ses déplacements. Elle se déplace en petits groupes de 3 à 5 individus et se trouve dans tous les océans et mers du monde à l’exception de la Mer Méditerranée et de la Mer Baltique. Elle évite les eaux glaciales ou tropicales ainsi que les mers semi-fermées.

La baleine Sei préfère passer l’été à se nourrir dans les eaux froides des zones subpolaires  avant de migrer dans les eaux plus tempérées des zones subtropicales l’hiver  pour se reproduire et élever ses petits.

Elle peut vivre 65 ans, peut atteindre une longueur de 20 mètres et un poids de 20 tonnes.

La baleine de Sei est une espèce en danger et protégée (UCN 2008)  mais sa population reste affectée par la pêche industrielle dont elle a énormément souffert. 

 

BALEINES A DENTS:

L’orque ou Epaulard

Elle est l’une des 35 espèces de la famille des Delphinidés ou Dauphins marins et en est le plus grand spécimen. Elle est apparue il y a 11 millions d’années. Il existe 4 sortes d’orques que l’on retrouve des régions polaires jusqu’à l’Equateur.  Elle vit en petits groupes.

A la suite de la forte diminution des sources de nourriture, de la destruction de son habitat, du non-respect des quotas imposés à l’industrie de la pêche et aux captures pour les parcs à thème marins, certaines populations sont menacées ou déjà en voie d’extinction.

Elle est puissante, pèse en moyenne 5 tonnes et mesure environ 8 mètres. Elle a une moyenne de vie de 50 ans avec un maximum de 90 ans. En captivité, son espérance de vie se réduit nettement et la plupart meurent à 20 ans.

Elle se nourrit de poissons, de calamars et de petits mammifères marins (par exemple des phoques). Après le cachalot, elle a le second plus grand cerveau des mammifères marins et est reconnue comme très intelligente.

Elle a une excellente vue sous et au dessus de la surface de l’eau, une très bonne ouïe et aussi un bon toucher.

Son organisation sociale est complexe, seuls les éléphants, les grands primates et les hommes ont une structure sociale aussi élaborée. De ce fait, beaucoup de spécialistes sont concernés par la mise en captivité de ces cétacés car ils souffrent du manque d’espace et de privation de liberté. L’orque est aimable, sociable mais dans des conditions de stress, de solitude et de menace, il peut devenir agressif.

 

Baleine Blanche ou Beluga

La baleine Beluga est souvent appelée baleine blanche car sa peau est blanche. Béluga signifie « blanc » en russe. Elle est très sociable et vit en groupes plus ou moins grands dans les eaux glaciales de l’Arctique. Elle peut aussi migrer vers des eaux plus tempérées durant l’été.

C’est l’une des plus petites baleines de l’ordre des cétacés. Elle possède une sorte de « melon » sur le devant de sa tête qui ressemble à une énorme bosse. Elle est aussi nommée « tête de melon » ou « canari des mers » grâce à son répertoire vocal qui est le plus varié de toutes les baleines.

L’éventail de sons perçus varie de 1,2 à 120 kHz, avec la plus grande sensitivité entre 10 et 75 kHz. La moyenne pour l’homme est de 0,02 à 20 kHz.

Elle dispose d’un des sonars les plus sophistiqués de tous les cétacés, sonar indispensable pour s’orienter et se repérer dans les canaux de glace immergés qui forment un véritable labyrinthe sous la banquise. Il est aussi ainsi utilisé pour trouver sa nourriture.

Leur vue reste assez limitée comparée à celle des dauphins.

La taille du Béluga est de 5,5 mètres et son poids est de 3,5 tonnes. La baleine blanche a été chassée à outrance surtout au Canada où elle est aujourd’hui protégée. Il perdure néanmoins une chasse de « subsistance » autorisée dans certaines régions au Nord de l’Amérique. La chasse commerciale, la pollution et les activités industrielles humaines sont les principales menaces pour le Béluga. 

 

Narval ou Licorne des mers

Le Narval est une espèce de la famille des Monodontidés (même famille que le Béluga) qui vit principalement dans les eaux arctiques du Canada, Groenland et de la Russie. Ils vivent en petits groupes de 5 à 10 individus.

Ils ont une grande « défense » composée d’une dent canine en saillie. Celle-ci pousse tout au long de sa vie, atteignant une longueur pouvant aller jusqu’à 3 mètres et pouvant peser environ 10 kg.

La longueur moyenne du corps est de 4 à 5,5 mètres et le poids moyen varie de 800 kg à 1,6 tonne.

En hiver, sous la calotte glaciaire, il se nourrit de proies benthiques, principalement des flétans. L’été, il se nourrit de morue et aussi de calamars et crevettes. Le narval est un champion de la plongée et aussi le cétacé qui exploite le mieux les profondeurs des écosystèmes arctiques pour trouver sa nourriture. Il peut descendre à 1500 mètres de profondeur pour une apnée de presque 30 minutes. Il peut effectuer une quinzaine de plongées par jour à 800 mètres. Son espérance de vie est de 50 ans mais il est souvent sujet à une mort par suffocation  ou famine quand la mer gèle. Le Narval est une espèce menacée car sa chasse continue pour sa corne (ivoire) et sa viande.

 

Cachalot

Il est unique par son apparence massive, sa tête gigantesque, ses grandes dents, et sa couleur grise. On pense immédiatement à Moby Dick et il est impossible à confondre avec un autre cétacé.

C ‘est une grande baleine à dents et sa taille en fait le plus grand carnivore du monde. Son énorme tête en forme de parallélépipède représente entre un quart et un tiers de sa masse corporelle.

Son évent (orifice crânien) est très près de l’extrémité de la tête, ce qui donne au souffle un angle de pulvérisation unique et caractéristique chez les cétacés. Les mâles adultes atteignent les 20 mètres et les 50 tonnes.

Le cachalot a le plus gros cerveau dans le monde, plus de 5 fois le poids du cerveau humain. Il est aussi l’animal le plus sonore, il possède une gamme étendue de vocalisations (écholocation et communication) dont celle en cliquetis qui est le son le plus puissant (230 décibels) émis par un animal sous la surface de l’eau.

Il peut vivre 60 ans et est présent dans tous les océans mais a une prédilection pour les eaux libres de plus de 1000m de profondeur car il peut atteindre des profondeurs abyssales et retenir sa respiration pendant plus d’une heure. Il se nourrit au fond de la mer de calamars, de pieuvres, d’anguilles et tout autre poisson. C’est une espèce menacée. 

 

Baleine à Bec

Le groupe auquel appartient cette baleine est le plus spécifique des groupes de mammifères marins, il représente un quart des 86 espèces de baleines et dauphins.

Il comprend 22 groupes différents: Andrew, Arnous, Baird, Blainville, Cuvier, Gervais, Gingo, Gray, Hector, Hubb, Longman, Grand Dauphin, Perrin, Peruvien, Sowersby, etc…

La baleine à bec Blainville de l’ordre des Mesoplodons est la plus répandue et sans doute la plus observée, elle vit dans les eaux chaudes ou tropicales des différents océans.

Ces baleines à dents (parfois juste 2 dents) sont connues pour leur bec allongé. Leur taille moyenne oscille entre 4 et 13 mètres et leur poids varie entre 1 et 15 tonnes. Il est difficile de les repérer à l’état sauvage car leur forme corporelle ne change pas beaucoup  d’une espèce et l’autre.

Ce sont aussi de grands plongeurs : les baleines de Cuvier par exemple plongent pour une heure au delà des 1000m de profondeur. L’une d’elles a presque  atteint les 3000m alors qu’une autre est restée en apnée pour 138 minutes.

 

Baleine Pilote

Elle fait partie, comme l’orque, de la famille des Delphinidés (Dauphins marins). Elle atteint pratiquement la taille de l’orque.

Il existe 2 espèces: le Globicéphale noir ou Globicephala Melas et le Globicéphale tropical ou Globicephala  Macrorhynchus  et se trouvent  à la fois dans les hémisphères nord et sud.

Les mâles mesurent jusqu’à 6 mètres et peuvent peser 3 tonnes, les femelles  font en moyenne 5 mètres et pèsent 1,5 tonne. Son intelligence est équivalente à celle du Grand Dauphin.

La baleine Pilote est extrêmement sociable et vit en groupe de 20 à 90 individus.

Elle est souvent trouvée en captivité, elle a aussi été entraînée par la Marine américaine  pour repérer et récupérer le matériel militaire perdu au fond des océans.

Régulièrement, des bans de baleines Pilote sont dirigés vers des plages pour y être massacrées. Ces « boucheries » sont toujours pratiquées à ce jour par des groupes de chasseurs/pêcheurs dans des endroits comme le Cape Cod, le Labrador, les Iles Féroé, les Iles Shetland, les Iles Orkney et également en Islande et en Norvège.

Les baleines sont tuées pour leur viande, leurs os, et leur huile. Leur viande est tellement polluée qu’elle est impropre à la consommation pour les humains. Malgré cela et la dramatique baisse de la population de ces baleines, le massacre continue dans les Iles Féroé.